48h

  • Tous les projets
  • 48h d'écriture - 2018

« Rien ne va plus. » La bille continuait d’effectuer des mouvements circulaires en se rapprochant dangereusement des chiffres. Eux-mêmes réalisaient une rotation en sens inverse. Mes yeux fixaient le numéro sept. Sa couleur rouge me paraissait plus vive que les fades teintes de rouges des autres...

Éructer ces phrases, inlassablement Jaillissent les formes tranchantes et sanglantes Murmure adressé toujours pour tuer Caresse d’angoisse, rire ensorcelé   Ce plateau d’aiguilles sur lequel marcher Courir et brandir des vers enflammés Souffle court, dialogue des bruns de poussières Laisser opérer le silence aigu Laisser craqueler les planches de bois nu Cisèle au rebord d’une...

Que les esprits s’échauffent, dansent toute la nuit Qu’ils hurlent en silence, rythment les symphonies La parade est lancée, zombies en défilé Que viennent les vautours, les voisins enragés Que la nuit nous enlace, brutale, vive, fugace, Et le jour, à nouveau, montrer toutes ses grâces. Ne laisser en repos ni...

48heures il fait froid ce soir la pluie tombe doucement il va peut etre neiger ou peut etre pas on verra bien c’est si beau la neige sauf quand on est en voiture car on risque d’être bloqué, ou de déraper sur la route, mais à pied c’est merveilleux ce soir les enfants viennent...

    - Vous avez vu des trucs cool aujourd’hui ? - C’est où Décibel ? - J’ai un radiateur pour l’atelier d’écriture ! - On va se reprendre un verre ? - Juliette j’attends toujours ton texte - Ils sont trop bons les samossas ! - T’as pas vu Jules ? - C’est trop cool on peut voter...

Jaques de Molay Guenievre ecrire en vers gracieux impatient une morgue j’ai reçu une lettre ce matin, et que croyez vous qu’elle disait ?...

    Dans une ancienne halle où la musique et l’art, Le théâtre, la danse et puis la poésie Transportent les esprits par la synesthésie, Des humains trop humains, du matin jusqu’au soir,   Se donnent en spectacle et saluent leur public Et ils laissent leur place au prochain numéro. Spectateurs, écoutez les doux...

Douce tendresse, tes mots sont beaux Ton âme est belle, parfois rebelle Ouvre encore les bras, je suis là Je vais m’y blottir, pour oublier le pire, Dans la chaleur de ta peau,...

  Je ne sais pas où je suis, je ne peux pas bouger, autour de moi tout est blanc, beaucoup de bruits mais je ne comprends rien que se passe-t-il? Aucun de mes  membres ne réagit à mes sollicitations.je n’ai ni faim, ni soif, des souvenirs...

Beaux, ils sont beaux, Petits, nous ne comprenions pas Nous étions aveuglés par notre égoïsme Petits monstres terribles Et pourtant, ils ont toujours tout fait pour nous Leur amour est inconditionnel Et leur coeur pourtant fragile Ils ont peur pour nous, tous les jours, Ils tremblent dès qu’on frissonne, Ils souffrent, dès...