A propos de la compagnie

La ligne de conduite de la Compagnie les Échappés de la Coulisse, née en 2008 à l’initiative de Karin Catala, est de rendre la culture accessible à tous, de la mettre en mouvement en interactivité en bousculant les codes et le rôle du spectateur …

Les jeunes comédiens issus des Enfants de la Comédie, qu’ils ont intégrée dès leur plus jeune âge pour certains, travaillent ensemble depuis maintenant plus de dix ans, ce qui permet une réelle confiance et autonomie dans le travail.

Jules Meary et Alexandre Virapin, directeurs artistiques de la Compagnie, intègrent les comédiens au processus de création (texte, situation, espace, scénographie, musique, costumes…), ce qui renouvelle sans cesse leur imaginaire en tant que metteurs en scène et met en action des principes de ce que l’on appelle “l’écriture plateau” (improvisation ou écriture de propositions) pour explorer toutes les situations de jeux possibles d’un texte.

Les paroles au théâtre ne sont que des broderies sur le canevas des mouvements.
Meyerhold
QUI ?

La compagnie des Échappés de la Coulisse est constituée d’une vingtaine d’anciens élèves de l’école des Enfants de la Comédie. Elle compte de nombreuses pièces à son actif, aussi bien classiques que contemporaines mais aussi des créations personnelles.

En résidence au Théâtre du Sel, elle y anime la vie culturelle de Sèvres en y organisant chaque premier jeudi du mois un grand cabaret spectacle, « l’Happy Hour » , et chaque année un festival de théâtre, « Les 48 Heures au Sel » : une immersion artistique de 48 heures.

Elle propose également ses services pour des interventions pédagogiques et artistique ciblées (lieu public, école, entreprise, etc.).

L’HISTOIRE D’UNE BELLE ÉCHAPPÉE

Suite au succès rencontré lors du Festival d’Avignon avec Le Mariage Forcé de Molière, les anciens élèves des Enfants de la Comédie décident de créer La compagnie des Échappés de la Coulisse. Fort de cette expérience, ils n’ont, depuis, cessé de multiplier les projets artistiques en tout genre : de 2012 à 2016, ils montent et jouent en France et à l’étranger La Commère et La Dispute de Marivaux mais aussi Iphigénie de Racine, Jean La Chance de Brecht et Barbe Bleue de Déa Loher, à chaque fois mis en scène par Karin Catala.

NOS DERNIÈRES CRÉATIONS PERSONNELLES

Alors que certains Échappés poursuivent leur formation dans différents conservatoires et écoles nationales (TNB, CNSAD, TNBA), la compagnie poursuit son évolution jusqu’à connaître un nouvel essor, lorsque deux comédiens décident d’en prendre la direction: Alexandre Virapin (ancien élève du TNB) et Jules Meary. Accompagnés des autres Échappés, ils voient plus grand et décident d’emmener la compagnie encore plus loin.

Depuis le théâtre du Sel, où elle est en résidence à partir de la saison 2015,  la compagnie crée et joue Combien de nuits faudra-t-il marcher dans la ville? de Catherine Anne, mis en scène par Alexandre Virapin qui sera repris à l’Espace Beaujon (Paris 8), et Le Plan de Andrew Payne, mis en scène par Barthélémy Guillemard qui sera rejoué à l’espace Landowski à Boulogne Billancourt.

INÉDIT : HAPPY HOUR & FESTIVAL

L’année 2016 marque un tournant dans la vie de la compagnie. Soucieux de se rapprocher de leur public et de profiter pleinement des possibilités qu’offre une résidence dans un théâtre, les Échappés se lancent dans de nouvelles aventures. Tout d’abord avec la création des Happy Hours du Sel en Mars 2016, événement convivial où se retrouvent chanteurs, danseurs, comédiens et spectateurs, le premier jeudi de chaque mois. Le concept : les Échappés invitent différents artistes à se produire devant un public attablé autour de planches de charcuterie, de fromage et de bons vin. La recette est simple, et le succès est au rendez-vous.

Profitant de la réussite de ces Happy Hours, ils se lancent dans un projet fou et inédit en France : Les 48 heures au Sel. 31 compagnies répondent à l’appelle de ce festival pour venir se produire dans toutes les salles du Sel : de la grande salle de 400 places aux bureaux de l’administration en passant par les loges, cuisine et autres endroits incongrus, les ateliers et les pièces, les projections de court-métrages et même une radio viennent faire raisonner les murs épais de ce grand théâtre, tout cela sans interruption pendant 48 heures. Plus de 1000 personnes viennent assister à cet événement sur l’ensemble du weekend et en sortent conquises par la qualité des spectacles. Les échappés travaillent désormais à la création de la deuxième édition qui aura lieu les 16 et 17 Décembre 2017.

Dans le cadre du festival Éteignez vos portables, les Échappés montent Le Malade Imaginaire de Molière, mis en scène Karin Catala, et interviennent dans plusieurs collèges à Colombes pour un travail sur le théâtre autour de cette pièce avec les collégiens. Cette démarche s’inscrit dans la mission éducative que se donne la compagnie, dont plusieurs des membres sont professeurs dans des écoles de théâtre et en milieu scolaire.

COMMENT ?

L’importante force vive dont bénéficie la compagnie lui permet d’accomplir au mieux cette mission sur le territoire du 92 ainsi que d’être présente sur de nombreux événements organisés par les communes comme les journées du Patrimoines, le Musée Passager, le festival Éteignez vos portables…


Les Échappés De la Coulisse se pensent comme un espace collectif de recherche et d’expression pour développer l’art théâtral et sa participation active au monde d’aujourd’hui et de demain.