Chapitre 2 : Les résultats

 

Ils se sont tous donnés rendez-vous à 10h devant le lycée. Il ne faut pas qu’elle soit en retard. Elle se regarde une dernière fois dans la glace mais n’est pas vraiment convaincue du résultat. Ses cheveux châtains, bien qu’ils soient lisses, ont décidé de se liguer contre elle et de former un épis sur le haut de son crâne. Elle a bien essayé de les aplatir avec de l’eau mais rien n’y fait. Et ne parlons pas de son t-shirt tout froissé. Normalement, elle fait un minimum attention à ce qu’elle porte mais cette fois, elle avait autre chose en tête. Elle glisse rapidement son t-shirt dans son jean afin de cacher une partie des plis. De toute façon, elle n’a plus le temps d’aller se changer. Elle embrasse rapidement sa mère qui lui fait promettre de l’appeler immédiatement dès qu’elle a le résultat, puis son père et file dehors.
Le lycée est à 10 minutes à pieds de chez elle. Elle n’a jamais marché aussi vite pour y aller. Elle passe devant la maison de Pierre qui doit déjà être parti depuis longtemps. Il n’aime pas être en retard. Depuis la seconde, ils se retrouvent tous les matins pour faire le chemin ensemble. Ils auraient pu le faire une dernière fois si son réveil n’avait pas décidé de faire la grasse matinée. 10 minutes plus tard, la boule au ventre, elle arrive devant les grilles du Lycée. Ils sont déjà là. Oui, ils sont tous là, le regard sérieux.Thibaut est adossé contre le petit mur et dans ses bras est blottie Marie. Ils sont ensemble depuis l’année dernière. Au début, Chloé trouvait bizarre que deux de ses amis sortent ensemble mais aujourd’hui, elle se surprend à les envier. Elle se dit qu’il n’y a rien de plus beau qu’une amitié qui évolue en amour. A leur droite, concentré, Pierre pianote sur son portable, il doit encore jouer à un de ces jeux. Elle les regarde de loin, puis lève les yeux et contemple son lycée. Derrière ces grilles, elle a passé 3 belles années. 3 années à rire, sortir tous les 5. Enfin, tous les 6 depuis quelque mois…
Oui, depuis quelques mois, Louis a une copine. Quand Chloé l’a appris, son cœur s’est serré comme si quelqu’un l’écrasait. Elle aussi a pourtant eu un copain l’année dernière, mais ça n’a pas duré très longtemps. Elle n’arrivait pas à enlever de son esprit les moments passés avec Louis. Toutes les fois où ils étaient posés après les cours dans le parc. Ils s’allongeaient dans l’herbe, sous les arbres. Quelques rayons réussissaient à se frayer un chemin à travers le feuillage pour venir illuminer leur visage. Elle aimait poser sa tête sur ses jambes et lui faire la lecture. Parfois, il lui passait la main dans les cheveux et les caresser délicatement comme si chaque mèche était précieuse. Chloé enregistrait alors chaque moment, chaque mouvement. Mais depuis qu’il est avec Pauline, ces instants sont devenus plus rares. Pauline est l’opposé de Chloé. Grande avec de long cheveux blonds. Au fond, Chloé trouve que Louis va bien avec elle bien qu’elle soit insupportable. Toujours à lui donner des surnoms débiles, à lui faire des papouilles et des bisous. Chloé se réjouit intérieurement lorsqu’elle voit que Louis fait son air blasé. Il l’a d’ailleurs aujourd’hui. Chloé sait elle, qu’il aime être au calme quand il attend quelque chose d’important. Hors, c’est aujourd’hui que Pauline a décidé de venir piailler dans ses oreilles et lui reprocher le fait qu’il soit distant et pas assez attentionné. En apercevant Chloé, là-bas devant les grilles, le visage de Louis s’illumine. Elle vient de le voir et lui fait un petit signe timide de la main qui lui renvoi en oubliant complètement Pauline qui s’énerve à côté de lui. “Oh, tu m’écoutes ?” Rugit-elle. Voyant que ses yeux sont rivés sur Chloé et qu’il ne l’écoute pas, Pauline souffle d’agacement afin qu’il comprenne et le cœur lourd, part en direction de ses copines. Elle se retourne tout de même pour voir s’il va venir la rattraper. Mais quand elle tourne la tête, il a déjà rejoint Chloé. Ils sont en train de parler. Louis sourit et la regarde intensément. Il n’a jamais posé ce regard sur elle.

Soudain, les grilles du lycée s’ouvrent provoquant un mouvement de foule. Louis attrape la main de Chloé afin de ne pas la perdre. Chloé a le cœur qui bat. Elle aime sentir sa main dans la sienne. Elle sait qu’il ne la lâchera pas. Comme portés par une vague, ils se retrouvent dans le hall du lycée. Là bas, derrière la masse d’élève, accrochés au mur, les résultats. Ils ont perdu de vue Marie, Thibaut et Pierre. Il faut qu’ils les retrouvent pour qu’ils découvrent ensemble s’ils ont le BAC. Marie les appelle, elle est avec Thibaut et Pierre, juste devant. Au moment d’arriver à leur niveau, Chloé sent la main de Louis qui glisse de la sienne. Un sentiment de tristesse l’envahit mais il est vite effacé par l’excitation grandissante de Marie. Ils ne sont plus très loin. Une fois arrivée devant, Chloé se sent encore plus petite que d’habitude. Elle cherche dans sa poche ses lunettes et les met. Tout devient alors plus clair. Elle s’approche, et tente de trouver son nom. Derrière elle, des gens hurlent de joie, d’autres pleurent. Elle voit Marie, Pierre et Thibaut, ils sont en train de se prendre dans les bras. Elle ne trouve pas son nom. Toutes les lettres se mélangent et l’embrouillent. Elle a chaud et commence à paniquer. Et si elle ne l’avait pas alors que tous ses amis l’avaient ? C’est à ce moment là qu’elle entend Louis l’appeler : “Chloé, Chloé, tu es là, viens voir”. Elle avait oublié que leurs noms étaient l’un derrière l’autre dans l’alphabet. Et pourtant, comment pouvait-elle oublier ces 3 dernières années assis l’un à côté de l’autre, à rire, discuter, se confier… Elle se précipite, il est planté devant elle avec un grand sourire mais ne dit rien. Il veut qu’elle découvre son résultat elle-même. Le regard crispé, elle suit du regard le doigt de Louis qui pointe sur une liste. Elle voit en tout premier son nom à lui, il l’a eu, mention Assez bien. Elle est heureuse pour lui. Anxieuse, elle baisse les yeux, là, juste en dessous, son nom. Ses yeux vacillent vers la droite en suivant une trajectoire rectiligne. Au bout, est inscrit ; Admise, Mention Bien.