Éphéméroptères

À tous nos amours : ceux d’un an, ceux d’un soir, ceux d’un regard.

par Les Echappés de la Coulisse, mise en scène Arnaud Beauvoir

 

Théâtre du Sel
Du 15/11/2019 au 17/11/2019

“Ephéméroptères”.

Pourquoi “Ephéméroptères”, ce nom si compliqué à prononcer ? Parce que c’est le nom d’un papillon qui a la particularité de ne vivre qu’une seule nuit. À l’image de cet insecte nocturne, le spectacle nous entraîne dans une succession de trois duos où complicité, amour et amitié naîtront avant de disparaître. Rien ne dure, certes, nous avons cependant le pouvoir de rendre chaque moment éternel. Comment ? Par le simple souvenir.

Bercé par un fond musical continu, ce spectacle entièrement muet repose sur le voyage d’un vagabond en quête de rencontres. Aidé par la manipulation d’objets divers et surprenants, “Ephéméroptères” est saupoudré d’un ingrédient essentiel qui lui donne sa saveur si particulière : le rêve.

Or, le rêve est un langage universel. C’est pour cela qu’Ephéméroptères s’adresse à tous, sans limite d’âge. Après tout, il n’y a pas d’âge pour rêver… Nous avons ainsi pu toucher un public très large et de façons très différentes.

Il y a eu tout d’abord 3 représentations scolaires dans la grande salle du Sel, où, selon les retours de quelques professeurs, 750 enfants entre 3 et 7 ans (25 classes) ont été comblés par le spectacle et l’univers du muet . Ces représentations scolaires ont été complétées par un travail en amont auprès de certaines classes où je suis allé animer des ateliers pour présenter une approche plus pratique du théâtre muet. Nous avons ainsi exploré le monde du corps et de l’imaginaire avec une série d’exercices qui ont ravi les enfants.

Il y a eu aussi une rencontre avec les pensionnaires de l’IME (Institut Médico-Educatif), où nous avons pu échanger sur les différents thèmes et questions que soulève le spectacle, ainsi que sur le théâtre en général. Ce fut un échange très riche pour ma part, car quand on rencontre de jeunes gens bourrés d’ambitions et de passions, cela vous touche et vous inspire forcément.

Outre ces 3 scolaires, 3 autres représentations, cette fois tout public, ont été jouées dans le Off du Sel. La salle était plus petite ce qui nous donnait une contrainte d’espace, mais nous étions plus proches du public, plus intimes, ce qui nous a donné une énergie différente et plus agréable que pour celle des scolaires où la scène était bien plus grande et éloignée du public.

L’expérience pour tous les quatre à été très enrichissante et elle nous motive à jouer hors des frontières du Sel pour ravir un plus grand nombre de spectateurs et pour semer le rêve dans le coeur de chacun.



Voir le blog