Morbidable

Une famille élargie se donne rendez-vous pour une grande cousinade, barbecue, embrassades, après-midi ensoleillée, tout est réuni pour un moment de bonheur familial. Le véritable enjeu de cette réunion est de dire au revoir à la grand-mère qui a décidé de mettre fin à ses jours en fin d’après-midi, et veut profiter une dernière fois de sa famille, des gens qu’elle aime.

Dès lors, cette décision crée le dissensus au sein de la famille et nous plongeons dans différents tableaux tous reliés par cette grande famille qui nous sert de fil conducteur : les coulisses d’une morgue peu fonctionnelle, un groupe d’activistes suicidaires, le tri des affaires dans l’appartement d’un proche disparu, la mise en bière ou avec une entreprise offrant un service d’euthanaise. Autant de situations où l’ultra réalisme côtoie la pure fiction, où les rires s’entremêlent aux pleurs.
À la fin, pas de réponse, mais une ouverture, une rêverie finale sous la forme d’un “et si…?”

« Nous sommes 20 personnes au plateau, cette force du nombre raconte qui nous sommes et comment nous travaillons. Pas de décors, pas de scénographie, nous faisons avec ce que l’on trouve dans les lieux qui nous accueillent. Nous avons présenté cette pièce en clôture des festivals : Les “48h Au Sel” et les “48h Sauvage” respectivement en Décembre et Août 2021. »



Retour aux productions


Aller au contenu principal