DOCUMENT 23

 

 

 

22h45

 

Reprendre une histoire célèbre.

Un terroriste.

Franc.

Déesse Athéna.

Boudeur.

« Un pré. Deux biches. Le silence produit par le soleil. »

L’ère des dinosaures.

Sur la route des vacances.

 

Il paraît … enfin, c’est ce qu’on dit … Enfin c’est ce que disent les scientifiques … Et un scientifique sait : c’est comme ça. C’est-à-dire que les conférences sont suffisamment bien faites pour qu’on décèle tout le sérieux qui … Bref, les Hommes n’auraient pas connu les dinosaures. Problème de cohabitation.

Mais prenez un T-Rex et Donald Trump. Bah qui gagne ? Bah je sais pas. Entre les deux plus grands prédateurs de leurs ères respectives … Qui ne ferait qu’une bouchée de l’autre ?

Mais surtout … qui résistera finalement le plus longtemps ?

Qui aura vécue, le plus tard possible, la fin de son empire ?

C’est l’histoire d’une explosion apocalyptique.

Une météorite percute la Terre, il y a des millions d’années, ravage le sol, perfore la couche d’ozone, dérègle l’écosystème entier de la planète et toutes les espèces qui ne sont pas directement touchées par l’explosion meurent des effets secondaires de la catastrophe.

Et c’est ainsi que les dinosaures ont disparu.

Puis sont apparus les premiers hommes et les premières organisations politiques.

Athéna, déesse aux yeux glauques, mère de la démocratie, fonde Athènes, première cité. Les Hommes s’organisent et s’entretuent de temps en temps quand ça devient nécessaire.

 

(Pause)

 

Athéna boude maintenant.

 

(Pause)

 

Il lui arrive d’être d’humeur guerrière. En même temps, quand tu jaillis du crâne de Zeus, t’aimes pas qu’on te pousse dans les orties.

 

(Pause)

 

Athéna, déesse … découvre toi. Retire ton casque pour entendre ma voix. Déjà que t’es pas mon Dieu, déjà que t’es une femme, si t’y mets pas un peu du tien … J’y vais un peu franco mais si tu boudes tout le temps aussi … Qu’est-ce que tu caches sous ta cuirasse ? Qu’est-ce qui se passe dans tes yeux ? Tes yeux de chouette … Je préfère les yeux de biche. Les yeux des biches sont moins perçants mais plus séduisants.

 

(Pause)

 

Athéna, et si on allait à la mer ?

Vacances.

On prend la caisse, on file droit, direction le sud et on regarde le soleil se coucher.

Tu sors de l’eau, je t’enveloppe dans la serviette, je te frotte, je lèche les gouttes salées tombées de tes cheveux aux coins de ma bouche … je m’égare.

 

(Pause)

 

S’il te plait, arrête de bouder.

 

(Pause)

 

Tu penses trop. La raison est passée de mode, chérie.

 

(Pause)

 

Aujourd’hui, je vais me faire exploser la cervelle avec celles des autres qui sont de toute façon déjà bien abîmées. La bombe explosera tellement fort. Tellement qu’on entendra plus rien. Et demain, nous serons « Un pré. Deux biches. Le silence produit par le soleil. »

Par Constance de st remy




Retour au blog d'écriture