L’impact – Prologue

La première fois que Chloé a vu Louis, elle avait 14. C’était le jour de la rentrée. Tous les élèves étaient réunis dans la cour à attendre qu’on les appelle pour rejoindre leur nouvelle classe. De gros nuages gris menaçaient le ciel, et quelques gouttes commençaient à se faire sentir. A la fois anxieuse et excitée, Chloé serrait fort la main de Marie, en espérant qu’elles soient ensemble. De loin, elle pouvait apercevoir Pierre et Thibaut, déjà en train de ricaner derrière des filles de 6ème. Chloé leur fit un rapide signe de la main qu’ils ne remarquèrent pas.

En haut des marches, surplombant la cours, la principale faisait défiler les noms. Chloé la fixait et l’écoutait attentivement de peur de ne pas entendre son nom passer. Soudain, quelque chose la fit frissonner. On lui avait frôlé la main. Elle se tourna et n’eut que le temps d’entre apercevoir une silhouette disparaître dans la marée d’élèves. A ce moment, Chloé entendit son nom. Elle avait alors lâché la main de Marie qui sembla paniquée. Elle lui jeta un regard rempli d’espoir pour tenter de la rassurer et se précipita vers le Batiment A. C’est au cœur de ces murs qu’étaient dispensés les cours de français, de langues et d’histoire. Chloé le savait car ses sœurs avaient été dans ce collège 3 ans auparavant. Elle avait alors pu imaginer chaque brique et chaque recoin de ce lieu mystérieux à travers leurs descriptions.

D’un pas décidé, elle ouvrit les portes. Derrière, se dissimulait un long couloir. A gauche de nombreuses portes s’enchaînaient, toutes identiques. Le couloir était envahi d’élèves qui attendaient. Chloé peinait à se frayer un chemin.  Après s’être fait bousculer et marché sur les pieds plusieurs fois, elle arriva enfin au niveau de sa classe.

Elle était là juste là, devant elle. Enfin, il était là… Oui, il était juste là, adossé contre la porte, avec ses cheveux bruns, tout ébouriffés et ses petits yeux rieurs. Il faisait déjà une tête de plus qu’elle à cette époque. Elle le regardait si intensément qu’elle en oublia le vacarme autour d’elle. Figée à 3 m de lui , elle le fixait. Il était en train de lire un livre. De là où elle se tenait, elle ne pouvait pas distinguer le titre mais ça n’avait aucune d’importance. Lui seul importait. Se rendant compte d’une présence étrangère, Louis releva les yeux et durant une fraction de seconde, croisa le regard de Chloé. L’impact venait de se produire. Un impact court mais intense qui fut brisé par une voix. C’était Marie qui arrivait en courant. Elles étaient dans la même classe. De loin, Chloé aperçu Pierre et Thibaut qui arrivaient également. Lorsqu’elle se retourna, Louis avait disparu. Il était entré dans la classe, le cours allait commencer.

L’année débuta et Louis devint naturellement ami avec Pierre et Thibaut et par la même occasion, l’ami de Chloé et Marie. A ce moment là, ils ne savaient pas encore qu’ils allaient être liés à jamais…

 

Tiphaine Cazanave