Une mère – poème

 

Douce tendresse, tes mots sont beaux

Ton âme est belle, parfois rebelle

Ouvre encore les bras, je suis là

Je vais m’y blottir, pour oublier le pire,

Dans la chaleur de ta peau,

Tu effaces tous mes maux

Ta voix me rassures avec ses murmures,

Je me blottis dans ton coeur,

Pour avoir moins peur,

Dans la nuit sombre, ta lumière scintille,

Brille, m’illumine.

Douce mélodie de ton coeur

Continue sans rancoeur

Je t’aime sans limite

Ne sois pas triste

Mère, regarde moi,

Je serais toujours là

Comme tu l’as été ce soir là

Avec toute ta joie

Ecoute ma voix,

Même si tu ne me vois pas

Berce nos corps, toujours et encore

Avec ton amour, la vie voit le jour

Je suis le reflet de ton âme

Barque sans rame

Montre moi le chemin

A bout de main

Marche à mes côtés

Sans jamais t’oublier

 

Tiphaine Cazanave



Retour au blog d'écriture